« Garage Français » : rénovation d’un site internet.

Le site internet de "Garage Français".

Il peut arriver, dans la vie d’une marque, qu’elle soit contrainte de changer de nom.
Peu importe les raisons, c’est ce qui s’est produit dans le cas de « Gentlemen’s Factory », désormais baptisée « Garage Français » .

Cette mutation impliquait notamment le paramétrage d’un nouveau nom de domaine, bien sûr.
Mais c’était également l’occase d’offrir un coup de jeune à l’interface du site internet associé.

Registraire d’un côté, hébergeur de l’autre, le blog chez un troisième prestataire…
Il fallut partir à la pêche aux infos pour pouvoir gérer la première de ces tâches.

Cependant ce ne fut rien comparée à la seconde, qui comportait elle aussi des surprises.
En l’occurrence, le template sélectionné par mes camarades, s’il offre une infinité d’options de personnalisation, s’avère du coup être une usine à gaz à administrer.
Et jongler avec une multitude d’écrans de configuration, à la traduction douteuse et à l’ergonomie ésotérique, est un régal, croyez-moi.

Pire, ce fameux template était à la base incompatible avec le Prestashop exploité par l’entreprise, cette dernière ne l’ayant jamais fait mettre à jour depuis sa création.
J’aimerais vous dire que monter de deux versions majeures se fait simplement en cliquant sur un bouton… Mais non !
Les spécialistes savent ce que cela implique, l’ampleur de la besogne ; je sens leur compassion d’ici.

Conséquence : cette mission, simple en théorie, à laquelle j’avais prévu de sacrifier quelques jours de congés, s’est finalement étalée sur plusieurs mois !
Une galère ? Les aléas d’une vie de web monkey…
Ne soyez toutefois pas surpris si parfois les chiffrages sont compliqués à établir, surtout quand il s’agit de reprendre un projet existant, avec son lot de subtilités inconnues, voir de vices cachés.

Enfin, à l’arrivée, le résultat méritait bien ces efforts.
L’esprit de la marque, inchangé, transpire à travers cette nouvelle vitrine, plutôt cool à mon avis.
Qu’en dîtes-vous ?

Continuer la lecture de « « Garage Français » : rénovation d’un site internet. »

© Susokary - Tous droits réservés.