Chacun sa célibataille.

J’ai profité aujourd’hui d’une virée à Phalempin pour initier mes mômes au survivalisme, en mode chasseurs-cueilleurs.
On a pas posé de pièges, mais ils savent maintenant dénicher des mûres et un terrier.
De retour à la maison, j’ai l’impression que ça a déclenché une réflexion au sujet de la transmission.
Elle :

Moi, plus tard, j’aurai pas d’enfant à moi ; j’irai plutôt en chercher un dans un orphelinat.

Moi :

Ah bon, pourquoi ?

Elle :

Parce que j’ai pas envie de me retrouver avec un garçon à la maison, je veux être toute seule avec mon gosse, peinard.

Lui :

Moi j’aurai pas d’enfant.

Moi :

Mais tu penses que t’auras quand même une gonzesse ? »

Lui :

Nan, juste un p’tit chat.

Oh merde…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© Susokary - Tous droits réservés.