Préjugé vocalo-capillaire.

Si elle est égayée par la possibilité d’entendre la prononciation d’un nom sur Wikipédia, la voix qui s’offre lui inspire tout de même une réflexion :

C’est une rousse, qui parle, nan ?

Pardon !?

Bah c’est quand même une voix de rousse, nan ?

Ne me demandez pas, je n’ai pas de réponse.

Anecdote initialement publiée sur Facebook :
https://www.facebook.com/susokary/posts/5325604970783705

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© Susokary - Tous droits réservés.