Magnifaïk, ma chérie.

On se mate « Le Corniaud ».
La scène d’ouverture offre une vision de Paname dans les jeunes années 60, ce qui ne manque pas de l’ébahir :

Mais y z’étaient vraiment comme ça les gens, avant !?

Bah, ouais, comme nous, avec deux bras, deux jambes, une tête sous leur chapeau…

Nan mes leurs fringues, j’veux dire ; y sont où les jeans troués, les crop tops !?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

© Susokary - Tous droits réservés.